Audio: Bras droit du père, le meurtrier est celui qui recevait les condoléances de Bineta Camara

Audio: Bras droit du père, le meurtrier est celui qui recevait les condoléances

Texte alternatif de la bannière

Pape Alioune Fall, après avoir tué Binta Camara, fait un audio sur whatsapp pour annoncer son décès. Il présente ses condoléances au membres du groupe et la famille de la victime pour enfin marquer sa désolation sur ce tragique événement dont il est l’auteur.

Soupçonné du meurtre de Bineta Camara, Pape Alioune Fall a été arrété grâce à la géolocalisation. Son inspection a donc permis de révéler que le dernier appel qu’elle a reçu est le numéro du présumé meurtrier qui a été identifié par le vigile.

Le téléphone de la victime sera situé à la maison mortuaire où se trouvait le présumé meurtrier. Ce dernier, arrêté manu militari, sera déshabillé par les limiers qui découvrirent sur son corps, particulièrement au niveau des cuisses et du dos, des traces de griffures de la victime.

La police scientifique appelée à la rescousse pour élucider cette affaire, qui était déjà entrée en jeu, découvre des traces de sang et de sperme sur Bineta Camara appartenant à Pape Alioune Fall. Cerné par l’enquête et confondu par la multitude de preuves qui l’enfonçaient, le présumé meurtrier finira par avouer son crime.


Laisser un commentaire