Assassinat d’un ancien chef du MFDC : “seule l’enquête pourra faire la lumière sur les circonstances de la mort”, selon Robert Sagna

Assassinat d’un ancien chef du MFDC

L’assassinat d’un ex-combattant du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), la semaine dernière à Ziguinchor fait l’objet de beaucoup de polémique. Le Président du Groupe de Réflexion pour la Paix en Casamance, Robert Sagna se prononce sur le sujet. Selon lui, la victime avait quitté le MFDC depuis longtemps. Il précise que “seule l’enquête pourra faire la lumière sur les circonstances de la mort de cet homme.

« Ce monsieur qui a été tué, c’est un ancien combattant. Mais, il a quitté le maquis depuis plus de 10 ans. Il menait des activités personnelles. Mais pour quel motif a-t-il été assassiné ? Et quels sont ceux-là, qui sont venus l’assassiner ? Tout ça, sont des interrogations. Voilà pourquoi, il faut laisser l’enquête se poursuivre. L’enquête est en cours. Et je pense que ceux qui sont habilités à le faire, qui en ont les moyens, la compétence peut être d’ici quelques jours, les tueurs, les criminels s’ils sont arrêtés, on saura les motifs», explique l’ancien ministre Robert Sagna, au micro de iRadio.

Laisser un commentaire