« Amy Collé Dieng peut être maintenue en prison pendant 3 ans », Me Clédor Ciré Ly

"Amy Collé Dieng peut être maintenue

0

Le placement de Amy Collé Dieng sous mandat de dépôt n’a pas l’heur de plaire à son avocat. Au micro de Pikini Production, Me Clédor Ciré Ly a déclaré que le gouvernement a exercé une pression sur la justice pour la maintenir en détention. Et le juge a violé la loi pour humilier sa cliente.

Me Clédor Ciré Ly est vent debout. Après avoir assisté à la mise sous mandat de dépôt de sa cliente, il s’est lancé dans la bataille de l’opinion. Dans cet exercice qu’il affectionne, Me Clédor Ciré Ly a déclaré que le président Macky Sall est descendu de son piédestal, en acceptant que Amy Collé Dieng soit détenue dans le cadre de l’offense au chef de l’Etat et de la diffusion de fausses nouvelles. « Il a manqué de personnalité. Il aurait pou s’occuper de choses plus importantes que ça. Que vaut dire saï saï, que vaut dire Ounc? ». 

A en croire l’avocat, le juge qui a hérité du dossier a violé la loi en plaçant sa cliente en détention. Selon le code pénal, l’offense au chef de l’Etat est un délit qui est punit de 2 ans de prison. Et puisque le code de procédure stipule que « lorsque la peine encourue par un suspect ne dépasse pas deux années de prison, la mise en détention de ce présumé coupable ne s’impose pas. » Alors, c’est pour contourner cette disposition de la loi que le parquet a ajouté la diffusion de fausses nouvelles aux infractions d’offense au chef de l’Etat qui étaient visées.

Pour cette dernière infraction, la peine encourue est de 3 années. Et, dans ce cadre de figure aussi, la loi est très claire: lorsque le prévenu habite la même circonscription que le juge d’instruction qui doit instruire son cas, sa mise en détention ne se justifie pas. Amy Collé Dieng répond très bien à cette disposition. Et elle avait donné l’adresse familiale des HLM 1.

Mais, à en croire Me Clédor Ciré Ly, le juge a refusé de prendre en compte ces dispositions légales et a dit que l’adresse n’était pas claire. Et qu’il avait besoin de plus de temps pour vérifier. En attendant qu’il y voit plus clair, le juge peut mettre le prévenu en détention. « Mais, a prévenu l’avocat, la privation de liberté ne doit pas dépasser 5 jours francs« . C’est le chronomètre fait par Me Clédor Ciré Ly pour patienter la sortie de Amy Collé Dieng et  son face à face avec le tribunal.

Avant d’en arriver à ce chrono, Me Clédor Ciré Ly, pense que l’affaire qui vaut des démêlées judiciaires à la chanteuse est tellement simple qu’elle aurait pu passer en flagrants délits. Et dans ce cas de figure, elle aurait été libérée. « Mais, c’est pour l’humilier que le procureur a demandé son placement en détention. Et en béni oui oui, le juge a suivi le réquisitoire du parquet« , a regretté Me Clédor Ciré Ly.

Pour le procédurier, l’affaire Amy Collé Dieng est tellement simple qu’elle ne mérite pas toute l’attention qu’on lui a prêtée. Et, il a regretté que l’Etat du Sénégal ait exercé des pressions sur la justice pour maintenir sa cliente en détention. « Ils lui ont montré qu’ils ont le pouvoir. Ils ont voulu l’humilier. Ils ont oublié que un jour ils vont rendre compte devant Dieu ».

 

 

Laisser un commentaire