Agence nationale de la couverture maladie universelle: plus de 52 milliards FCFA payés au titre des initiatives de gratuité

Le service régional de l’ANACMU de Dakar et les journalistes correspondants dans la banlieue ont échangé sur la problématique liée au fonctionnement de la CMU lors d’un atelier de partage et de sensibilisation. Le programme de couverture maladie universelle,  lancé en septembre 2013 par l’Etat du Sénégal. Selon Backa Madior Fall ” c’est un programme qui a bénéficié d’une forte volonté politique de la part de la plus haute autorité, à travers beaucoup d’efforts réalisés en terme de mobilisa de ressources.

En effet, depuis le lancement du programme, un montant total de 52 milliards a été payé au titre des initiatives de gratuité en ce qui concerne la césarienne, la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5ans, pour le plan Sésame et pour le dialyse. S’agissant des organisations mutualistes, un montant total de 9 milliards de FCFA  a été payé entre 2016 et 2019, au titre des subventions générales ciblées“.

Par rapport aux structures qui se plaignent souvent des créances, Backa Madior Fall explique cette situation: les gens parlent de retards de remboursement mais aujourd’hui force est de constater qu’il ya des  retards dans le dépôt   des demandes  de facturation de remboursements de ces dossiers. C’est pour cela qu’on veut mettre en place un bureau avec des agents. Maintenant ce sont ces agents qui vont contrôler les factures en amont en relation avec la structure sanitaire, c’est ce qui va rendre plus rapide la vérification de ces factures et l’identification de non-conformités qui seront réglés ainsi sur place.

 

Libération

LAISSER UN COMMENTAIRE