Affaires des délinquants des réseaux sociaux: Prison directe pour Penda Ba, retour au parquet pour Amy Collé Dieng

Affaires des délinquants des réseaux sociaux

0

Le procureur de la République vient de rendre sa décision dans son face à face avec les présumés délinquants des réseaux sociaux qui ont, cette semaine, défrayé la chronique.

Et il n’y est pas allé avec le dos du fouet. Au sortir de son rendez-vous avec les personnes arrêtées, il a distribué un mandat dépôt direct à Penda Ba. Au moment où ces lignes sont écrites, la militante APR d’Agnan est en train de rassembler ses affaires pour rejoindre une cellule dans une des prisons, pour femmes, de Dakar.

En même temps qu’elle, Amy Collé Dieng qui avait épuisé ses heures de garde à vue et espérait pouvoir se reposer dans une cellule -c’est un euphémisme- où rentrer chez elle va devoir patienter. Le maitre des poursuites a ordonné un retour de parquet pour elle. En langage clair, elle va retourner en garde-à-vue dans une grille de commissariat de police ou de brigade gendarmerie.

Souvent, à Dakar, c’est au commissariat central de Dakar ou au commissariat spécial du port que les retournés du parquet séjournent. Dans ce lieu immonde, elle sera interdit de communiquer avec ses proches. Et va devoir dormir à même le sol, livrée aux moustiques et odeurs de pisses.

Le retour au parquet de Amy Collé intervient au moment où Amadou Seck, l’homme par qui le scandale est arrivé, est conduit devant le même procureur. Il se susurre que pour des compléments d’enquêtes, le parquetier en chef a décidé de renvoyer son face à face avec les mis en cause à demain. De sources proches du dossier, d’autres interpellations pourront avoir lieu dans cette affaire d’offense à chef de l’Etat.

Laisser un commentaire