Affaire Sonko-Adji Sarr : accusée d’être complice, Me Dior Diagne dément et annonce une plainte

Accusée d’être complice dans l’affaire de viol présumé opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr, Me Dior Diagne a démenti ces « informations malveillantes diffusées dans les réseaux sociaux » et a annoncé avoir « saisi la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité d’une plainte ».

« Des informations malveillantes diffusées dans les réseaux sociaux ce matin tendent à faire croire que j’aurai rédigé “à 1 heure du matin” la plainte déposée par Mme Adji Sarr contre M. Ousmane Sonko. Les mêmes sources ajoutent que Mme Sarr serait hébergée à mon domicile », a rappelé Me Diagne.

Dans note une parcourue par PressAfrik, l’avocat a démenti formellement ces « grossièretés malveillantes, sorties tout droit de l’imagination de leurs auteurs et diffuseurs ». « Ni moi, ni aucun membre de notre cabinet n’est mêlé à cette affaire », a-t-il déclaré.

Elle a déclaré, d’ores et déjà, avoir saisi la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité d’une plainte pour identifier les auteurs de ces « affirmations fallacieuses qui ternissent mon image et celle de notre cabinet ».

« J’en profite pour préciser que tous les actes que je pose dans ma vie sont assumés. Si je devais défendre ou assister une des parties, cela le serait publiquement », a-t-elle précisé.

PressAfrik

Laisser un commentaire