Affaire Oumar Watt: le militaire français Michel Teiho est libre

Affaire Oumar Watt

Le militaire français Michel Teiho a été condamné, jeudi 9 mai, à 2 ans de prison dont 18 mois de probation pour coups et blessures volontaires ayant entrainé une incapacité temporaire de travail (Itt) de 60 jours sur Omar Watt. Cette peine est un peu plus clémente que les 2 ans  dont 7 mois ferme requis par le procureur. 

Toutefois, il sera mis à l’épreuve pendant un an six mois et le juge aura toujours la possibilité de prononcer une autre peine. Plutôt que de le condamner à quelques mois de prison avec sursis, compte tenu de sa personnalité et de son statut de militaire français, le tribunal correctionnel de Dakar a décidé de lui infliger une peine de probation, hors prison, aussi appelée  contrainte pénale. Ayant déjà purgé sa peine de prison ferme, c’est-à-dire les 6 mois sur 24, il est libre.

Mieux, le tribunal a retenu la culpabilité de Michel Teiho tout en allouant à la partie civile Omar Watt la somme de 10 millions Fcfa en guise de dommages et intérêts. Les faits remontent à la nuit du 17 septembre 2018 à Dakar. 

Dans son réquisitoire, le  ministère public  avait estimé que les faits ne souffrent d’aucune contestation.  Ainsi, il avait requis la peine de 2 ans  dont 7 mois ferme…

Laisser un commentaire