Affaire Mangara: Et si c’est pour la villa des Marinas que Ndèye Maty Fall a été salie

Affaire Mangara: Et si c'est pour la villa des Marinas

0

Quarante-huit heures après la diffusion de Kewoulo Investigations, la nouvelle émission présentée par Mamy Correa sur Kewoulo TV HD, l’affaire Birima Mangara est revenue à la Une de l’actualité. Et le groupe Seneweb, au coeur de la tourmente, cherche par tous les moyens à se démarquer du scandale pendant que Magui Chanel Mangara, via sa page Facebook, se découvre davantage avec de nouvelles publications qui trahissent les objectifs réels de son activisme.

Présenté dans l’enquête de Kewoulo investigations comme la pépinière  qui couve les faussaires et les voyeurs de films porno et des photos obscènes de jeunes dames Sénégalaises, Seneweb cherche à se démarquer de l’affaire Mangara. Hier soir, surpris par la brutalité de l’information, les responsables de Seneweb ont tenu à préciser que « le groupe n’est en rien mêlé » à cette affaire de chantage qui ne concerne que Mamadou Ndiaye et Cheikh Amidou Kane.

Le fait que 5 de ses membres aient été entendus dans le cadre de cette enquête n’implique en rien le groupe Seneweb. De son coté la nouvelle Mme Mangara, Magui Chanel, est à nouveau sortie de l’ombre. Dans un post publié sur son compte Facebook  et aussitôt retiré, elle a fait étalage de la principale motivation de son encombrant activisme. Dans celui-ci, Gamou Rouguiyatou -qui est aussi un compte appartenant a Ndeye Madjiguéne  Diongue, elle s’est offusqué que « lorsqu’on est chassé d’une maison, on doit avoir la dignité de partir de celle-ci ».

Un message adressé directement à Ndeye Maty Fall qui continue de résider dans la villa avec piscine de Hann Marinas que son époux, Birima Mangara, lui avait donné lorsqu’elle était l’élue de son coeur. Parce que au coeur de cette cabale, il y une villa promise à Ndoye Maty Fall que Birima Mangara a, entretemps, certainement, fait espérer à Magui Chanel.

Pour rappel, dans d’anciens posts publiés sur son compte Facebook, la nouvelle Mme Mangara avait donné rendez-vous à ses amis de la retrouver bientot à Hann Marinas. Sauf que à ce moment-là, ils avaient sous-estimé  la capacité de résistance de Ndèye Maty Fall. Puisque elle a tracé, conçue tous les plans et vu monter brique après brique les murs de cette villa, elle ne compte pas partir de-là avant une ultime décision de justice.

 

Laisser un commentaire