Accident Sagatta: Touba Thiam, destin brisé d’un père de famille exemplaire

Accident Sagatta: Touba Thiam, destin brisé d’un père

Dix des 25 victimes de l’accident  mortel qui s’est produit à Sagatta ont été inhumées, ce mardi, au cimetière de Touba. Sur la tombe, des 7 membres de la famille originaire de Saint-Louis, un proche des victimes se recueille. Abdou Khadr Fofana est leur voisin. Il témoigne sur son ami et voisin, Touba Thiam, commerçant, décédé dans l’accident avec 6 autres membres de sa famille.

« Je les connais tous. Ils étaient tous mes voisins. Touba, Soda, Gaye Thiam, Serigne Fallou Sylla et Aïda Kassé et moi habitions tous dans la même ruelle. Touba était un disciple mouride très populaire dans la localité. Il était de ceux qui maitrisaient la récitation des xassaïdes. Epoux de Sokhna Gaye Thiam, Touba avait deux enfants : Maguette Sylla et de Serigne Fallou Sylla, morts dans l’accident. Il était commerçant et gérait une mercerie au marché de Sor (Saint Louis). C’était un bon mouride. Il était très populaire dans à la Cité Niakh, notre quartier,  très apprécié par ses voisins. Sa défunte épouse, Sokhna Gaye Thiam, était aussi une personne de commerce facile. D’une sociabilité qui fait qu’elle était en paix avec tous ses voisins », confie-t-il à Seneweb.

De Cheikh Thiam et Aïda Kassé, il ne retient également que de bons souvenirs.  « Cheikh Thiam était un cordonnier. Il confectionnait des chaussures. Il avait son étal au niveau du terrain qui se trouvait dans notre quartier. On jouait ensemble au football », dit-il. « C’est à l’aube de ce lundi qu’on a appris son décès dans notre quartier. Je n’y croyais pas. C’est un des témoins de cet accident, un voisin, qui nous a annoncé la nouvelle. Ce témoin et moi, habitons dans une même demeure. Le véhicule accidenté avait quitté Saint-Louis dans la rue appelée ‘’Coñu Oudë’’ (rue des cordonniers) », explique Abdou Khadr Fofana.

Avec Seneweb

Laisser un commentaire