Abdou Karim Sall: « Abdoulaye Wade est venu pour jeter le discrédit sur le processus électoral et rendre ce pays ingouvernable »

Abdou Karim Sall: "Abdoulaye Wade est venu pou

0

Attendu comme le jour de tous les dangers, le Talataay Wade ne semble pas préoccuper le patron de l’APR dans la banlieue. Lors de ses caravanes, Abdou Karim Sall a appelé les populations à la vigilance et regretté les chantages et errements d’un vieillard de …92 ans.

La bravade de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, qui voudrait marcher sur le ministère de l’intérieur, demain mardi, et exiger la remise des cartes d’électeurs aux inscrits ne semble pas ébranler le coordonateur de Benno Bokk Yaakaar, de Mbao. Au cours d’une de ses innombrables caravanes qui sillonnent la grande banlieue dakaroise, Abdou Karim Sall a déclaré que « le seul objectif d’Abdoulaye Wade est de rendre ce pays ingouvernable et jeter le discrédit sur le processus électoral » en cours.

Se disant serein qu’un vieillard de 92 ans ne pourra jamais réussir à ébranler le régime de Macky Sall, le coordonnateur de Benno a déclaré que ce qu’Abdoulaye Wade n’a pas réussi à faire, en 2012, il ne pourra pas le faire aujourd’hui.  » Abdoulaye Wade n’est dans une posture de faire peur à qui que ce soit. Macky Sall est le président choisi par le Sénégal et ça, les gens doivent l’accepter. » A-t-il soutenu.

Se disant conscient que le jeu d’abdoulaye Wade est de provoquer les forces de l’ordre, créer un incident, pour que l’opinion nationale et internationale disent que l’ancien chef de l’Etat a été brutalisé.

« Mais, a assuré Abdou Karim Sall, il ne lui arrivera rien. Personne ne le bousculera. Les forces de l’ordre feront le nécessaire. » Si, par contre, le président de la Ruepublique se met en travers de la loi et qu’il se fait arrêter par la police, cela pourrait être interprété comme un déni de démocratie. « Et nous ne tomberons pas dans ce piège« , a annoncé Abdou Karim Sall.

Et le coordinateur de l’APR de Mbao de promettre de tout faire, y compris de lui procurer une sécurité privée, pour qu’il n’arrive rien à la tête de liste de Manko Wattù Sénégal, certainement confronté à des problèmes de consciences, pour avoir embarqué son fils dans des malversations qui ont valu à Karim Wade ses démêlés judiciaires.

Laisser un commentaire