« A Foundiougne, la célébrité et la possession de belles voitures ne font les élections », Moustapha Mbaye

"A Foundiougne, la célébrité et la possession

0

Le président du conseil départemental de Foundiougne était l’invité de la rédaction de Kewoulo.info. Dans cet entretien exclusif, Moustapha Mbaye a passé en revue la situation du département de Foundiougne, livré ses sentiments sur ses relations avec ses camarades de coalition au sein de Benno. Abdou Latif Coulibaly, le secrétaire général du gouvernement, Babacar Diamé, le député maire de Foundiougne, Simon Diouf  comme Petit Gueye, le maire de Sokone, ont été au coeur de ses confidences. Entretien sans langue de bois avec un homme entier….

Moustapha Mbaye, l’un des derniers venus dans l’arène politique, est le nouvel porte étendard de l’APR et le gardien de la cohésion du Benno dans le Niombatto. Issu du Saloum profond, ce self made man qui a fait un nom dans le commerce est, aujoud’hui, un grand entrepreneur qui construit écoles et dispensaires à travers tout le Sénégal. Avant de prendre gout de politique, il a été déçu par « les politiciens qui pensent que leur célébrité et leurs belles voitures suffisaient pour que les populations les élisent. » Dépité par la situation peu enviable des siens et conscient que, c’est seulement par politique, qu’il peut avoir une vraie influence sur le quotidien des siens, il a rejoint l’APR.

Et, depuis son arrivé dans le camp présidentiel, Moustapha Mbaye ne cesse de ravir les échelons au point de devenir l’interlocuteur n°1 du patron de l’APR dans le Niombatto. Opposé, un temps, à Abdou Latif Coulibaly, le tout puissant Secrétaire général du gouvernement et ancien ministre de la Bonne Gouvernance, Moustapha Mbaye est sorti vainqueur de cette rivalité politique; plébiscité qu’il a été par les populations qui se sont identifiées à ce fils du terroir.

De commerce facile, généreux en bons mots comme en billets de banques, Moustapha Mbaye n’a aussi pas son pareil pour exaspérer voire dérouter ses adversaires. Les surdiplômés qui voyaient en lui un analphabète vont apprendre en leurs dépends que la politique de masse en a assez de ces beaux parleurs prompts à promettre, mais jamais là quand il faut tenir parole. Alors, pour ne pas disparaitre, de grands noms du Niombatto vont être obligés de se ranger avec lui.

Propulsé aux devants de la scène il y’a quelques années, Moustapha Mbaye s’est signalé, ces derniers temps, par son refus de s’aligner lorsque, ignoré par le Benno lors de l’élection du Haut Conseil, il a dirigé en parallèle la liste des écologistes pour battre celle du Benno parrainée par Abdou Latif Coulibaly. Ayant appris de cet échec, Macky Sall a décidé de faire de lui son interlocuteur indiqué. Et le drame de Bettenty, en avril dernier, avec la mort de 21 femmes, a sorti Moustapha Mbaye de son modeste rang d’élu local pour celui d’autorité administrative nationale.

De ce drame, il en a gardé des séquelles toujours visibles. Et, loin des polémistes qui pensent que le président n’a rien fait pour les familles endeuillées, il pense que le chef de l’Etat -qui a offert 420.000 FCFA aux familles éplorées- est très apprécié dans la zone. Les réalisations du Président Macky Sall sont très visibles dans le Niombatto: le port de Foundiougne comme la brigade de gendarmerie construits à Bettenty sont des ouvres que les populations se sont appropriées.

Laisser un commentaire