Terrorisme en Syrie: double attentat à la bombe à Damas

Terrorisme en Syrie

Deux attentats-suicide sont survenus ce mercredi 15 mars 2017 à Damas. Un kamikaze a tué au moins 25 personnes et fait des dizaines de blessés en déclenchant sa charge dans l’ancien palais de justice, qui abrite actuellement le tribunal religieux chargé des affaires matrimoniales et le tribunal pénal.

Le début de la guerre civile syrienne, c’était il y a six ans. Triste commémoration à Damas, puisque la capitale syrienne a été frappée d’un double attentat ce mercredi.  Un kamikaze est d’abord parvenu à faire exploser sa charge dans l’enceinte d’un ancien palais de justice, qui abrite actuellement le tribunal religieux chargé des affaires matrimoniales et le tribunal pénal. Le bâtiment est situé dans le quartier central de Hamidiyé, près de l’entrée du souk.

Le procureur de la République de Damas, cité par la télévision d’Etat, explique que « le kamikaze a visé les citoyens à une heure de grande affluence ». D’où le grand nombre de victime. Pas de bilan pour le moment en revanche concernant la deuxième attaque à la bombe, survenue moins de deux heures plus tard dans la capitale. « Un attentat terroriste a frappé le secteur de Raboué », dans l’ouest, indique la chaîne de télévision d’Etat.

Les deux attentats n’ont pas été revendiqués. Mais ils sont intervenus quelques jours après une série d’attaques à Damas et à Homs, revendiquées par le Front Fatah al-Sham, ex-Front al-Nosra. L’ancienne branche syrienne d’al-Qaïda  a déclaré qu’ils ne sont que les premiers d’une longue série. Le groupe veut frapper le régime, mais aussi fragiliser les groupes rebelles qui ont accepté de participer aux discussions d’Astana et de Genève.

Laisser un commentaire