Wade: « Quand Dieu enverra l’ange de la mort, je….. »

Wade: « Quand Dieu enverra l’ange de la mort, je….. »

Abdoulaye Wade aurait-il suffisamment profité de sa retraite. Tout porte à le croire si on l’on se fie à sa déclaration d’hier, chez Sidy Lamine Niass. Pour la première fois, l’ancien président, 91 ans, évoque sa mort. « Je prie toujours Dieu pour qu’il me pardonne mes péchés. Je suis conscient que j’en ai commis beaucoup, mais je suis sûr qu’il va me pardonner, parce que j’ai, toute ma vie durant, cherché à faire du bien, à aider ceux qui souffrent, à prêcher la paix. Je suis très optimiste pour l’au-delà », confesse-t-il. Un brin ironique, il lance : « Si là bas, certains d’entre vous sont en difficulté, qu’ils viennent me voir. Je suis un vieillard et je le revendique. Quand Dieu enverra l’ange de la mort, je serais un homme heureux et je serais plus heureux quand il m’accueillera dans son paradis ».

Abdoulaye Wade a aussi remercié le ciel de lui avoir accordé une longue vie, au-delà de celle du prophète de l’islam, Mohamed.

Laisser un commentaire