Vélingara : Le taux de paludisme grimpe au poste de santé de Kalifourou

Le paludisme reste l’une des principaux motifs de consultations et d’hospitalisation au poste de santé de Kalifourou, un village de la commune de Linkéring dans le département de Vélingara (sud), selon l’infirmier chef de poste Boubacar Baldé.

« Malgré les efforts consentis par le gouvernement sénégalais en terme de prévention, le paludisme continue à sévir dans la zone de Kalifourou. Au niveau du poste, nous sommes à trois cas de paludisme pour cinq consultations, c’est extrêmement élevé, » a-t-il notamment indiqué lors d’un entretien accordé avec Kéwoulo.

L’infirmier chef de poste a fait le point sur la situation du mois de juillet : «Le nombre de cas de paludisme est de 42 pour les enfants de 0 à 5 ans. Chez les enfants de cinq ans et plus, 142 cas ont été enregistrés et 04 cas chez les femmes enceintes.

Selon lui, le poste de santé est  en ce moment en zone rouge foncé à forte prévalence du fait qu’il a plus de 15 cas de paludisme sur 1.000 habitants. Des chiffres qui, dit –il «  montrent la résistance de la maladie dans ce poste de santé qui polarise 19 villages pour 7.155 habitants ».

  1. Baldé a regretté le comportement peu hygiénique des populations et leur refus de dormir sous une moustiquaire imprégnée afin de lutter efficacement contre le paludisme.

Ainsi pour réduire considérablement ces chiffres élevés, Boubacar Baldé opte pour une large campagne de sensibilisation pour limiter les cas de transmissions du paludisme qui connait une période de pique pendant la saison des pluies entre juillet et novembre.

 

Laisser un commentaire