Vélingara : Prétendu détournement de 122 millions de F CFA du conseil départemental : le premier secrétaire élu lève l’équivoque !

Vélingara : Prétendu détournement

Le premier secrétaire élu du conseil départemental de Vélingara (sud), M. Ibrahima Diaby était l’invité de l’émission « laabat poss » (éclairage) sur les ondes de la radio Sewnde FM, hier samedi 18 juillet  2020, a constaté le correspondant de Kewoulo dans la région de Kolda.

Au cours de son entretien avec Moussa Sibo Mballo, il a tenté d’apporter des éclaircissements sur l’information qui est entrain de défrayer la chronique depuis quelques jours dans la presse locale, nationale et les réseaux sociaux, faisant état d’accusation d’un détournement d’une importante somme de 122 millions de Francs CFA  par quelques conseillers départementaux au président de ladite institution, Ibrahima Diawando Barry.

Pour rappel, le collectif de ces conseillers départementaux qui étaient face à la presse  il y a quelques jours, avaient exigé des explications de la part du président du conseil départemental de Vélinga sur l’utilisation de ces fonds au cours des exercices budgétaires de 2006 à 2018 pour l’achat de matériels et de mobiliers. Du côté des proches du président du conseil départemental, on balaye d’un revers de la main toutes les accusations

« Les allégations relayées par ce collectif de conseillers sont  fausses et le conseil départemental de Vélingara a toujours fait preuve d’une gestion saine et transparente », a réagi hier samedi, Ibrahima Diaby, sur les ondes de Sewnde FM, une radio communautaire basée au centre de la ville.Très en verve, M Diaby accuse le maire de la commune de Vélingara, Mamadou Oury Diallo d’être tapis sous l’ombre derrière ces conseillers, mais dit- il, «il ne peut pas nous avoir parce que nous ne comme pas comme lui ».

Réagissant sur le constat effectué par un huissier de justice sur cette affaire de détournement de fonds le premier secrétaire élu du conseil départemental, Ibrahima Diaby est catégorique. Selon lui, l’huissier qui a accepté de faire ce travail a commis une faute  très grave et sa corporation sera saisie. Et de poursuivre que ce  n’est pas un conseiller qui peut demander à un huissier de mener une enquête  dans une institution comme le conseil départemental. C’est dire que cette affaire de « détournement de fonds publics » dans le conseil départemental de Vélingara est loin de prendre son épilogue.

A suivre…

Laisser un commentaire