Urgent: Suspension d’audience à cause d’un magistrat

Urgent: Suspension d'audience

Effectivement, le procès du Mairie de Dakar dans l’affaire de la caisse d’avance, a repris, ce mardi 23 janvier 2018.

Cependant, aussitôt après l’ouverture des débats, la constitution de partie civile du Mairie de Dakar a chauffé l’audience entre l’agent judiciaire de l’Etat, les avocats de l’Etat, le procureur de la république et les avocats de la défense. L’audience a ainsi été suspendue pour 15 minutes.

Selon le procureur de la république, Serigne Bachir Gueye et l’agent judiciaire de l’Etat, Antoine Diome, «la constitution du Mairie de Dakar dans cette affaire ne peut pas être établie, en ce sens l’article 2 de la procédure pénale à déjà réglé la question.

Faux rétorquent les avocats de la défense.

A en croire Bamba Cissé, Khassoumou Touré, Ciré Clédor Ly, Aly Djaly Kane, pour ne citer que ceux-là, cette constitution est bien recevable.

Ils ont évoqué le code des collectivités locales, en ses dispositions qui autorisent cette constitution toutefois que la Mairie ait subi un préjudice fut-il moral.

A noter qu’un incident dans la balcon entre les forces de l’ordre et des dames venues suivre le procès a émaillé l’audience et le juge Lamotte a décidé de faire régner l’ordre dans la salle 4, où se déroule le procès.

 

 

Laisser un commentaire