Urgent: Paul Biya décroche un septième mandat

Urgent: Paul Biya

Le président camerounais Paul Biya a été réélu à la tête du Cameroun. Paul Biya, 85 ans, le plus âgé des chefs d’État africains, a été réélu avec 71,3% des voix, selon les résultats officiels au terme d’un scrutin entaché d’irrégularités, selon ses adversaires.

Les appels de l’opposition en faveur d’une reprise de l’élection présidentielle ont été rejetés par le Conseil constitutionnel la semaine dernière. La police anti-émeute a été déployée dimanche dans les deux principales villes du pays que sont Yaoundé et Douala pour prévenir toute manifestation de l’opposition. Deux jours avant l’annonce des résultats, le président Teodoro Obiang Nguema de la Guinée équatoriale voisine, avait félicité Paul Biya pour sa victoire. Le challenger le plus proche de Paul Biya, Maurice Kamto de la MRC/CRM, n’a recueilli que 14,2%.

Dans tout le pays, seulement la moitié de la population camerounaise en âge de voter a pris part au scrutin. Des dizaines de milliers de personnes n’ont pas pu voter en raison de l’insécurité. Selon International Crisis Group, le taux de participation dans les deux régions anglophones du pays n’a été que de 5%. Les chiffres officiels font état d’une participation de près de 16% dans la région anglophone du Sud-Ouest.

Des témoins ont déclaré à l’agence de presse de l’AFP avoir entendu des coups de feu lundi matin à Buea, la capitale de la région anglophone du Sud-Ouest. ELECAM, l’organe en charge de l’organisation des élections, a également réduit le nombre total de bureaux de vote dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et en a déplacé d’autres des zones gangrenées par la violence, vers des zones plus sûres.

 

Laisser un commentaire