Urgent: Le journaliste Ahmeth Bachir Kounta est décédé cette nuit

C’est une triste nouvelle qui vient de s’abattre sur le Sénégal. Le journaliste Ahmeth Bachir Kounta est décédé cette nuit.

Ancien journaliste à la RTS, Ahmeth Bachir Kounta est, avant tout, un fils de famille maraboutique. Retraité de la radiodiffusion télévision sénégalais (RTS) il était resté fidèle à cette maison qui n’hésitait pas à le solliciter. Et à en faire l’interlocuteur qui facilitait les entrées dans les foyers religieux. Journaliste bilingue, il était aussi le Porte-parole de la famille chérifienne de Ndiassane. Avant cela, cet homme, devenu presque l’image familière d’un marabout-journaliste, est avant tout un encadreur sportif.

A en croire le journaliste Abdoulaye Diaw, l’un des vieux compagnons du défunt, « c‘est à Saint-Louis que Bachir Kounta s’est révélé par son talent de reporter sportif en ravissant presque la vedette à Alassane Ndiaye Alou, le meilleur reporter du Sénégal d’alors. » Et cet événement majeur de la vie sportive du Sénégal s’est déroulé le 10 mars 1967. Et c’était un match opposant le Sénégal à la Guinée. Rencontre pendant laquelle la Guinée a été vaincue par 4 buts à 0.

Aussi, Ibrahima Ndiaye, Mame Yakhi Lalo, metteur en scène émérite, qui a été le compagnon de route de Ahmeth Bachir Kounta a déclaré que le défunt s’était toujours donné dans bien de domaines. Pour sa part, Golbert Diagne, journaliste et comédien très connu à Saint-Louis et dans le pays, a déclaré que Ahmeth Bachir Kounta est un homme de culture. Et c’est cet là qui l’a reçu et formé, en 1961.

« Tout ce que je connais du métier du journalisme c’est lui qui me l’a appris. C’est l’homme qui m’a tout donné et moi je ne lui ai rien rendu. Ce que je peux dire, en cette période particulière, c’est prier Allah de l’accueillir en Ses paradis ». La rédaction de Kewoulo s’associe à la douleur de tous les Sénégalais et présente ses sincères condoléances à la famille éplorée.

Laisser un commentaire