Sonko dope ses cadres : «Le combat n’est pas seulement cérébral, il peut même être physique»

Sonko dope ses cadres : «Le combat n’est pas seulement cérébral, il peut même être physique»

Présidant samedi la première Université des cadres de Pastef, Ousmane Sonko invite les Patriotes à être au front de la lutte d’ici à la présidentielle de 2024. C’est ce que rapporte Les Échos dans sa parution de ce lundi.

«En face de nous, nous avons des ennemis. Le combat n’est pas seulement cérébral, c’est un combat qui peut même être physique. Il faut qu’on soit prêt parce que c’est un sacrifice que nous devons faire pour ce pays et pour notre continent», a martelé Ousmane Sonko.

Laisser un commentaire