«Sokhna Bally Mbacké incarnait la foi vivante en Allah (Swt)» Me Aïssata Tall Sall

«Sokhna Bally Mbacké

La présidente du mouvement «Oser l’Avenir» a fait un témoignage émouvant à l’endroit de Sokhna Bally Mbacké qui était, dit-elle, sa mère et sa confidente. Selon Me Aïssata Tall Sall, la fille de Sokhna Maï Mbacké, la cadette de Khadim Rassoul, « incarnait la foi vivante en Allah (Swt), aux enseignements de son vénéré grand-père et toutes les valeurs morales et humaines qui fondent notre société ».

De Paris où elle se trouve, l’avocate ajoute que Sokhna Bally Mbacké était d’une « gentillesse et d’une courtoisie de princesse. Et elle était de par son père Cheikh Awa Balla Mbacké, de par sa mère Sokhna Maï et de par son défunt époux Cheikh Gaïndé Fatma, le véritable carrefour de Serigne Touba».

Seulement, dira Me Aïssata Tall Sall, « ce jour triste est aussi beau et plein de sens, car Sokhna Bally part le jour du Magal dédié à son vénéré grand-père, Khadim Rassoul ».

Laisser un commentaire