Société : « Toutes les grandes puissances ont montré leur savoire-faire sauf l’Afrique », Khadim Diop

Société : "Toutes les grandes

Ce Samedi 4 Août s’est tenue la cérémonie de dédicace du livre « Adresse à Sahara-Ba« . Ce livre est l’oeuvre posthume de Louis Alphonse Sarr plus connu sous son nom de plume Sarromaadh. Ce livre de 245 pages parle de la renaissance africaine, tout en dressant « le profil du nouveau type d’africain » qui doit prendre son destin à main, afin de sortir de l’ombre de l’occident qui jusque-là continue de le dominer sur tous les plans. Et dans tous les domaines de la vie.

Publié par Khadim Diop, l’administrateur de la maison d’Edition Sebremon, « Adresse à Sahara-Ba » est un condensé de toutes les problématiques auxquelles est confrontée l’Afrique pour sortir de l’ombre. Ce livre est destiné à sonner l’heure du réveil des consciences pour la renaissance du vieux continent. C’est pourquoi Khadim Diop, une proche de Sarromaadh, affirme que « ce livre parle essentiellement de la renaissance africaine. Et montre la démarche à suivre pour aboutir à ce résultat« .

De l’esclavage à la colonisation, le continent africain a toujours été sous le contrôle des étrangers. Et dans ce livre, l’auteur fait le point sur la situation du continent depuis le passé jusqu’à maintenant. Cette analyse profonde faite par Sarromaadh, montre qu’à l’image du Sida, « l’Afrique est victime d’un Syndrome d’Immuno déficience de la culture et de l’intelligence Sidca« . « C’est dans ce sens-là que, Khadim Diop a ajouté que toutes les grandes puissances ont montré leur savoir-faire. Et la crise a persisté. Mais l’Afrique tarde à mettre sur pied ses capacités, ses connaissances et continue de suivre ces puissances. » C’est ainsi que Sarromaadh qualifie ces difficultés de « crise intellectuelle et spirituelle« 

Laisser un commentaire