Société : souffrant de graves brûlures, Aida Mbacké remise provisoirement en liberté

Société : souffrant de graves brûlures, Aida Mbacké

L’affaire Aida Mbacké, la femme qui a brûlé vif son mari n’a pas encore connu son épilogue. Attraite dans les locaux de la brigade de recherches de Faidherbe, Aida Mbacké a été arrêtée ce vendredi par les pandores et entendue sur l’affaire de l’incendie volontaire qui a coûté la vie à son mari, quelques jours après l’incident.

Mais elle a été remise en liberté provisoire à cause des brûlures graves dont elle souffre et bénéficie ainsi de raisons médicales mais devra déférer à toute réquisition des gendarmes. Nous informe le quotidien L’Obs. Aida Moukabaro Mbacké puisque c’est d’elle qu’il s’agit a brûlé vif son mari le 03 novembre dernier ayant causé ainsi la mort de ce dernier.

Arrêtée ce vendredi et au terme de plusieurs heures d’enquêtes, « elle a finalement bénéficié de liberté provisoire pour raison médicale« , selon des sources avisées. Plus explicites, des interlocuteurs apprennent que « c’est parce qu’elle souffrait de sérieuses brûlures aux mains ». Cependant, précisent-ils, « elle reste à la disposition de la justice, à charge pour elle de déferer à toute réquisition ultérieure des gendarmes de Faidherbe, aux fins de continuation d’enquête« .

Laisser un commentaire