Société: Avec les populations de Mbao, Abdou Karim Sall remplit les stocks de la banque de sang

Société: Avec les populations de Mbao,

Préoccupé par la pénurie générale de sang notée dans les centres hospitaliers du pays, le coordinateur APR de Mbao a tenu à venir en aide au corps médical. Ce samedi, ce sont des milliers de litres de sang qu’il a fait collecter à la permanence de son parti pour sauver des vie à travers le pays. Un geste que le ministre de la Santé n’a pas manqué de magnifier.

Les poignants cris du cœur des administrateurs du centre national de transfusion sanguine faisant remarquer la rupture de leurs stocks de sang ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Du moins, pas à Mbao. Si partout au Sénégal les politiques sont préoccupés par d’autres urgence, à Mbao c’est le social qui est au cœur des impératifs du coordinateur local du parti au pouvoir. Sensible à la dramatique situation des centres de hospitaliers où la rareté du liquide rouge est à la base de nombreux décès, ces derniers temps, le coordinateur de l’APR Mbao et baron incontesté du parti présidentiel dans la banlieue a décidé de prendre le dossier du don de sang à bras le corps.

Comme l’avait publiquement souhaité le chef de l’Etat -qui s’est fait écho de l’appel des médecins invitant les populations- à venir leur donner du sang pour sauver des vies, Abdou Karim Sall a convié les populations de Mbao à venir montrer l’exemple. Ce samedi, depuis 8 heures et jusque tard dans l’après midi, ce sont des centaines de personnes qui se sont présentées à la permanence de l’APR à Mbao pour donner de leur liquide sanguin.

Dans le bâtiment dédié aux militants de l’Alliance pour la République, des centaines de litres de sangs ont été collectés par des équipes médicales dépêchées sur place pour la circonstance. Comme le corps médical, c’est presque tout le personnel de l’ARTP qui a répondu présent à l’appel de son patron.

Aussi, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, principal bénéficiaire de ces dons a fait le déplacement de Mbao « pour témoigner de sa reconnaissance à (son) frère de parti, toujours prompt à mettre à exécution les directives du chef de l’Etat. » Comme le ministre de la Santé et de l’Action sociale, le chanteur de la banlieue était, lui aussi, de la partie. A la tête d’un impressionnant convoi, Pape Diouf, le leader de la Génération Consciente a tenu à marquer de sa présence l’événement du jour. Comme ces centaines d’anonymes, il a donné une bonne poche de sang. Et martelé son soutien aux actions, toujours originales, du patron de l’APR dans la banlieue.

Car loin d’être un acte fortuit, ces gestes posés par Abdou Karim Sall, dans cette partie du Sénégal, sortent toujours de la simple pratique politicienne. A chaque moment de la vie du pays, à chaque fois que les populations ont émis le besoin, l’homme surprend son monde en tentant d’y trouver des solutions. Avec cet acte posé ce matin à Mbao, c’est tout le Sénégal qui va bénéficier des fruits de la générosité du Coordonnateur de Mbao et de ses administrés.

Laisser un commentaire