Société : Pendant qu’il promettait 60 milliards à Tivaouane, un voleur a rendu visite au domicile de Aziz Ndiaye

Société

La nuit du Maouloud a été prolifique pour les voleurs et cambrioleurs de Dakar. Pendant que les fidèles musulmans ont rejoint Tivaoune, pour célébrer la nuit du Prophète Mouhamed (psl), les cambrioleurs opéraient tranquillement dans leurs domiciles. Au Cices, pendant que le patron de ABC (Aziz Business Compagny) promettait 60 milliards pour un projet concernant la ville sainte de Tivaouane, un cambrioleur se promenait nuitamment dans sa maison de sud Foire.

Durant le grand Magal de Touba et le Maouloud à Tivaouane, Aziz Ndiaye a fait preuve de largesse et de générosité vis à vis des deux villes religieuses du Sénégal. Des dizaines de bœufs et des produits alimentaires et autres pour Touba, une ambulance médicalisée et des équipements pour l’hôpital Abdou Aziz Sy de Tivaouane. Mais aussi l’installation de 5 cuisines qui donnaient les trois repas de la journée, à tous les pèlerins qui en avaient besoin. Aussi dans son élan de solidarité,  il a aussi proposé un projet de 60 milliards pour la ville sainte de Tivaouane.

A l’aube de cette nuit riche en promesses et recommandations pour un Sénégal meilleur, un cambrioleur s’est introduit dans la maison du promoteur de lutte et agent de Balla Gaye 2. Surpris par un des gardiens alors qu’il venait de fouiller le salon et la chambre à coucher de Aziz Ndiaye, il aurait pointé un pistolet sur le vigile, pour le tenir en respect. Et a sauté du balcon pour se retrouver dehors.

Ensuite, le gardien qui était seul dans la villa a crié pour ameuter le voisinage et se faire aider. C’est dans ce méli-mélo matinal que le malfaiteur a réussi à fausser compagnie à ses poursuivants pour aller récupérer son véhicule. Alors qu’un groupe de vigiles était venu prêter main forte au gardien de la villa, les poursuivants ont aperçu une Dacia rouge démarrer en trombe. Poursuivant par le groupe de vigiles, l’homme a foncé dans le tas obligeant ses poursuivants à s’écarter pour ne pas être écrasé. Et, dès que le véhicule a réussi à rejoindre la VDN, en passant devant la brigade de gendarmerie de la Foire, un véhicule de patrouille est arrivé derrière lui.

Ne comprenant pas l’objet de cette présence matinale des vigiles aux alentours de leur cantonnement, les gendarmes ont tranquillement rejoint leur brigade. Tandis que le cambrioleur disparaissait avec son véhicule, sans plaque d’immatriculation. Il était 6 heures du matin, ce mardi 20 novembre. Informé de l’incident, Aziz Ndiaye -qui a rejoint Dakar- s’est rendu à la brigade de gendarmerie de la foire pour porter plainte. Mais, jusqu’au moment où ces lignes sont écrites, aucun suspect n’a été interpellé dans le cadre de cette affaire. Et des sources proches du dossier ont laissé entendre que rien n’aurait été volé dans la maison du couple Ndiaye.

Laisser un commentaire