Société: L’affaire des faux billets de Thione Seck ficelée par le juge d’instruction

Le juge d’instruction en charge de l’affaire Thione Seck a bouclé son enquête. Selon Les Échos, qui donne l’information, c’est le signe que le chanteur sera bientôt édifié sur son sort.

Le leader du Raam Daan a été arrêté le 20 mai 2015 chez lui et inculpé, en même temps que son présumé complice, le Malien Alaye Djitté, pour association de malfaiteurs, altération de signes monétaires ayant cours légal à l’étranger, blanchiment d’argent et tentative d’escroquerie.

Si Thione Seck bénéficie d’une liberté provisoire depuis février 2016, ce n’est pas le cas pour Alaye Djitté. Les demandes de liberté provisoire de ce dernier ont été jusque-là rejetées. La justice craindraient qu’il prenne la fuite.

Laisser un commentaire