Société: Un corps en état de décomposition découvert sur les berges du fleuve Casamance

Un corps en état de décomposition

Les usagers de la berge du fleuve Casamance ont été surpris par la découverte macabre du corps sans vie d’un individu de sexe masculin. Après son séjour dans l’eau, le corps a échoué sur la berge. La découverte macabre a eu lieu vers 16H 30mn, hier lundi, précisément sur le lieu ou l’ancien bac de Ziguinchor posait ses amarres, jouxtant un hôtel de la place.

 

Meurtre, noyade ou victime des hostilités en cours dans la région du pays? Rien n’est sûr. Toutefois, il est constant que pour l’heure, ni l’identité du défunt ni les circonstances de sa mort ne sont pas connues. Par ailleurs, des témoignages recueillis sur les lieux renseignent que le corps en état de décomposition très avancé « aurait séjourné dans l’eau, plusieurs jours « .

C’est de loin que nous avons vu le corps, sans vie, flotter à la surface de l’eau. C’est moi-même qui ai alerté les sapeurs-pompiers. Il était vêtu d’une culotte blanche. Ses yeux, son nez, étaient troués et ses oreilles arrachés. C’est la première fois que je vois une telle chose », a expliqué Moussa Badji, un pêcheur rencontré sur place par un journaliste de l’Observateur.

Les soldats du feu ont été dépêchés sur place afin de récupérer le corps et le déposer à la morgue du centre hospitalier régional de Ziguinchor. La gendarmerie qui a ouvert une enquête, tentera d’élucider cette découverte macabre, qui inquiète dans cette partie du Sud déjà trop endeuillée par ce drame.

Laisser un commentaire