Société: Condamné par la justice, Bougane Guèye Dany se dit trop pauvre pour payer

Condamné en dernier ressort il y a de cela 3 ans, à payer 20 millions de francs Cfa, plus 2 autres millions pour «procédure abusive» au Colonel Abdoulaye Aziz Ndao, le candidat à la présidentielle et non moins patron du Groupe de presse Dmédia continue «son dilatoire» pour ne pas passer à la caisse. D’après le Colonel Ndao, Bougane Guèye Dany multiplie « des référés à n’en plus finir ».

La reproduction frauduleuse des livres et des œuvres d’art est formellement punie par les lois sénégalaises. Pour avoir «copié de manière illicite» le livre «Pour l’honneur de la gendarmerie» et pour «avoir autorisé» 80 000 personnes à en faire autant sur le site Actunet du Groupe Dmédia, Bougane Guèye a été condamné à payer au Colonel Abdoulaye Aziz Ndao, 20 millions de francs Cfa, en 2015.

Sont venus s’ajouter à cette somme 2 autres millions pour procédure abusive. Tous les recours ayant été épuisés, Bougane Guèye Dany utilise comme dilatoire des référés à n’en plus finir. « Il passe son temps à me citer en référé. Il prétend avoir des difficultés de paiement et me propose des moratoires sur 24 mois», regrette l’officier supérieur à la retraite dont la commercialisation du livre «Pour l’honneur de la gendarmerie» a été totalement sabotée par ce piratage à grande échelle de la version électronique par Actunet et Assirou.net. «Depuis 2015, ils ont été condamnés de façon solidaire pour me payer 20 millions.

En outre, ils ont été condamnés à me payer 2 millions supplémentaires pour procédure abusive. En fin septembre 2018, toutes les procédures ont été apurées par la justice et malgré l’autorité de la chose jugée et la fin des voies de recours, Dmédia continue à me harceler par des référés à ne plus en finir», explique l’ex-Commandant en second de la Gendarmerie nationale.

Cependant, ce qui chagrine le plus Colonel Ndao, ce sont les attaques sur sa personne à travers les supports du Groupe Dmedias. « Mais plus grave, il porte presse en m’accusant d’être un bras du pouvoir contre la candidature de Bougane. Et plus grave encore, il fait preuve d’un manque de respect total à ma personne», déplore-til non sans jurer : « Je ne veux pas me mêler de politique ».

« Le site Actunet.com de DMédia a, pour des raisons publicitaires, offert mes livres aux Sénégalais. 800 000 téléchargements illégaux ont été faits à partir de sites internet grâce à Dmédia, sabotant de fait la commercialisation des ouvrages», rappelle le Colonel Ndao, qui assure qu’il lui est très difficile de voir les responsables de Dmédia, notamment Bougane Guèye qui lui a porté un lourd préjudice.

« Candidat à l’élection présidentielle, le leader de Gueum Sa Bopp doit être un exemple de probité, d’honnêteté et surtout de justice, en faisant preuve de discernement d’honneur et de droiture, en respectant la loi», assène Colonel Abdou Aziz Ndao, qui estime en outre que Bougane Guèye «ne peut prétendre être milliardaire, défendre des causes sociales et religieuses, en devant lui même de l’argent à une personne qu’il ne connaît ni d’Adam ni d’Eve».

« Etre candidat à l’élection présidentielle requiert un minimum de valeurs et surtout des attitudes irréprochables », rappelle l’auteur de «Pour l’honneur de la gendarmerie». « La plupart des correspondances qu’il a eu à me faire pour régler notre différend constitue des insultes à ma personne et une méconnaissance totale des valeurs qui ont toujours caractérisé mes différentes actions », regrette-t-il.

L’As

 

Laisser un commentaire