Pénurie d’eau: « Nous ne pouvons pas parler d’émergence sans eau » Momar Ndao

Pénurie d'eau: « Nous ne pouvons pas parler d'émergence sans eau »

Le président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), Momar Ndao, tape fort sur l’Etat. « On est encore loin de l’émergence parce qu’on ne peut pas émerger si on n’a pas d’eau, cogne-t-il, sur Sud Fm. Et, nous pensons que c’est inacceptable jusqu’en 2018 qu’on puisse se retrouver avec des situations de manque d’eau aussi criard pour un pays qui aspire à l’émergence».

Nous trouvons que c’est inacceptable la SDE saisie Dans le cadre des actions, indique le consumériste, « comme il y a un déficit d’environ de 54 mille m3 d’eau. Et que tout ce qui a été fait en mesures d’urgence n’a pas comblé ce déficit, nous avons saisi la SDE». Nous lui avons demandé de faire ce qu’on appelle la démocratisation de la pénurie.

Parce que, ce qui se passait c’est que des quartiers étaient alimentés 24 heures sur 24. Alors que d’autres n’avaient pas d’eau depuis plusieurs mois. Donc, nous avons demandé que les citoyens soient soumis aux mêmes conditions devant le service, que l’on puisse couper ceux qui avaient de l’eau 24/24. Et, qu’on puisse alimenter ceux qui n’en avaient pas ».

Laisser un commentaire