Sénégal : Malgré l’interdit du préfet, Abdoulaye Wade va marcher sur sur Dakar

Sénégal : Malgré l'interdit du préfet

2

Chaude après midi, ce mardi, à Dakar. L’interdiction de la marche de cet après-midi par le préfet de Dakar a été rejetée par l’opposition dirigée par Abdoulaye Wade.

Le préfet de Dakar a utilisé une jurisprudence Ousmane Ngom -qui interdit toute manifestation politique dans le carré des ministères et des institutions à Dakar- pour rejeter la marche prévue cet après midi. Et menacé d’utiliser la force publique pour faire respecter cet arrêté, toujours en vigueur.

A Kaolack ou il était en meeting, hier, Abdoulaye Wade a fait savoir qu’il passera outre cette interdiction et appelé ses militants, comme tous les citoyens épris de justice, à les rejoindre cet après midi, à 15 heures pour marcher sur le plateau de Dakar.

Aussi, il a demandé à ses militants, à travers tout le pays, à se diriger vers les sous préfectures et préfectures pour exiger la remise intégrale des cartes d’électeurs. Mais, face au court délai qui nous sépare de dimanche, les exigences du Pape du Sopi semblent impossibles à réaliser.

Face à ce radicalisme de l’opposition, on se dirige inéluctablement vers des affrontements, cet après midi, dans les rues de Dakar: si la coalition Gagnate Wattù Senegaal maintient sa marche.

Cette coalition dirigée par Abdoulaye Wade est confortée dans sa démarche par le mouvement Y’en à marre. En conférence de presse hier, à son siège, les camarades de Aliou Sané ont déclaré leur soutien à l’ancien président tout en faisant savoir qu’ils ne participeront pas à la marche.

2 Commentaires

  1. Abdoulaye Wade est un chef de gang qu »il faut neutraliser si on veut la paix au Sénégal. Tant qu’il sera en vie, nous n’ayrons jamais la paix dans ce pays.

Laisser un commentaire