Sénégal – Luxembourg : le Séléctionneur national vise 4 principaux objectifs

    Sénégal - Luxembourg : le Séléctionneur national vise 4 principaux objectifs

    Le Sénégal affronte en amical le Luxembourg ce soir (18h) au stade Josy Barthel de Luxembourg, capitale du Grand-Duché. C’est le premier match de préparation des Lions sur la dernière ligne de la Coupe du monde. Le sélectionneur national, Aliou Cissé, vise quatre objectifs principaux qu’il a déclinés en conférence de presse hier, mercredi 30 mai, à Vittel, en France, camp de base de son équipe.

    Premier objectif : la gagne. « Comme je l’ai dit tout à l’heure aux joueurs, pour entrer dans cette Coupe du monde, il faut bien préparer et bien jouer les matches amicaux. Surtout les jouer pour les gagner, insiste le technicien, repris par Record. Le capital-confiance est important pour la suite de la compétition. Pour emmagasiner de la confiance, il est important de débuter par une victoire. »

    Le deuxième objectif est tactique. « Nous abordons ce match pour la gagner. (Mais) nous comptons aussi asseoir nos bases tactiques, et c’est à travers les matches amicaux qu’on y arrivera. »

    En pensant à Sénégal-France…
    Troisième objectif : « Donner du temps de jeu aux garçons qui n’ont pas assez de temps de jeu. »

    Le quatrième objectif est affectif : ce match contre le Luxembourg coïncide avec le 16e anniversaire de la victoire (1-0) du Sénégal sur la France, en ouverture de la Coupe du monde de 2002. C’est important aussi pour Aliou Cissé. Qui concède : « C’est une grande date du football sénégalais. Les choses ont fait que ça coïncide avec la préparation face au Luxembourg. J’espère qu’on aura le même résultat qu’on a eu le 31 mai 2002. »

    Mais Luxembourg-Sénégal de ce soir, c’est aussi des objectifs individuels. Pour Kara Mbodji, il s’agira, s’il rentre sur le terrain, de voir s’il est bien remis de son opération au genou suivie d’une longue période d’indisponibilité.

    « Il travaille dur, révèle le sélectionneur national. Il faut lui laisser un tout petit peu de temps pour qu’il revienne. Il est sur la bonne voie et on pourra le récupérer bientôt. »

    Diafra Sakho et Keïta Baldé, qui reviennent de blessures eux aussi, seront également en quête de certitudes et de confiance. Aliou Cissé est optimiste. Il dit à propos de ses attaquants : « Les sensations sont bonnes pour (les deux). »

    Laisser un commentaire