Sénégal: L’assassin de Amy Collé Ba arrêté par la gendarmerie de Mboro

Sénégal: L'assassin de Amy Collé

Du nouveau dans l’affaire du meurtre de Amy Collé Ba. Après 4 jours de cavale, l’assassin présumé de la commerçante a été arrêté par les gendarmes de la brigade de Mboro. Et l’homme n’est pas passé par quatre chemins pour reconnaître les faits.

Il aura fallu 48 heures aux gendarmes de la petite brigade de Mboro et un travail ardu de renseignements, de recoupements et de transports sur les lieux pour faire la lumière sur le mystère entourant le meurtre de Amy Collé Ba; cette mère de 6 enfants invitée à visiter un champ de citronniers d’où elle n’est jamais sortie vivante.

A en croire des reporters de Kéwoulo sur place, la trop grande présence des gendarmes, hier, dans les rues de Mboro cachait, en fait, un déploiement sécuritaire destiné à renforcer les effectifs de la brigade dans l’éventualité que les populations, ayant appris l’arrestation du présumé meurtrier, ne décident d’aller le chercher à la brigade pour se faire justice, comme l’avaient publiquement déclaré les jeunes de Mboro.

Par ce sans tambour ni trompette, au moment où les populations s’épiaient du coin de l’oeil pour déceler dans le regard du voisin le signe trompeur de sa culpabilité ou de son implication dans le meurtre de cette « bana-bana » connue de tous, les hommes de l’adjudant-chef Gora Diagne, eux, avaient déjà arrêté leur suspect. « C’est grâce aux informations obtenues pendant l’audition des premiers gardés à vue que le portrait et le nom du présumé meurtrier est sorti« , ont soufflé des sources judiciaires à Kéwoulo. Et alors que deux suspects étaient déjà en garde à vue, c’est le mardi dans la soirée que l’auteur présumé du meurtre a été cueilli chez lui, à Mboro.

Comme les gardés-à-vue, il travaillait dans le champ de citronniers où le corps a été découvert. Agé d’une vingtaine d’année, il faisait partie des deux employés de ce champ à s’être portés absents au moment de l’intervention des gendarmes, ce lundi. Conduit à l’unité de gendarmerie de Mboro, l’homme est rapidement passé aux aveux. A en croire les premières informations obtenues par Kéwoulo, il aurait agi seul. Selon certaines indiscrétions morbides, c’est avec une pioche qu’il a agressé la dame avec qui il a eu une altercation.

Blessée gravement, Amy Collé Bâ, âgée de 56 ans, est décédée des suites de ces traumatismes physiques. Pris de panique, l’auteur des coups mortels avait aussitôt enterré sa victime à l’abri des regards. Malheureusement, pour lui, il l’avait mal ensevelie. Et c’est l’odeur de putréfaction dégageant du corps mal enterré qui a permis aux parents venus à sa recherche de découvrir l’endroit où est caché le corps. Inconnu des tableaux d’honneur des gendarmes, le présumé meurtrier de Amy Collé Bâ est un primo délinquant qui risque la perpétuité.

Laisser un commentaire