Le sale quart d’heure de Marieme Faye Sall à Paris

Marieme Faye Sall à Paris

Marième Faye Sall qui voulait rejoindre le grand salon au rez-de-chaussée du logement de l’ambassadeur, a été envahie par une foule de militants et sympathisants qui voulaient chacun lui exposer ses problèmes.

Selon nos confrères de l’Obs, la Première dame qui ne voulait pas faire appel à la sécurité ou aux forces de l’ordre, a été prise en « otage » par les militants et chacun voulait passer son appel à l’aide avant l’autre.

Elle a été tirée d’affaire par le DG de l’Aeme et un gendarme qui l’ont exfiltré de la foule.

Laisser un commentaire