Sacré-Cœur : Une voiture Prado s’écrase sous un camion et fait une victime

Sacré-Cœur : Un Prado s’écrase sous...

0

Un accident spectaculaire s’est déclaré, ce mardi soir à hauteur du rond-point de JVC sis à Sacré-Cœur. Un 4×4 de marque Prado a violemment heurté un camion et fait une seule victime.

Choc ! l’effet a provoqué une psychose du coup et incité tous les badauds à vouloir s’enquérir du bilan immédiat de l’accident entre un 4X4 Prado immatriculé Dk 0799 et un camion immatriculé DK 6022 AL. Lequel bilan fait un seul blessé. Le chauffeur du Prado, qui a violemment heurté le camion.

Mais ce qui irrite plus les badauds, ce sont les lenteurs notées pour évacuer la victime. Le choc s’est produit un peu après le crépuscule. « Depuis deux heures, les sapeurs ne parviennent pas à emmener la victime. Elle saigne encore dans la voiture. Ce n’est pas normal. Si elle meurt, ils sont responsables », dénoncent en chœur des spectateurs.

Le blessé est certes fatigué mais reste toujours conscient. C’est lui-même qui a prêté son téléphone pour qu’on informe ses parents. Alors qu’il gisait encore dans sa bagnole sous le regard perdu de sa fille impuissante devant le fait accompli. Elle ne peut qu’observer son père-chauffeur dont le visage est maculé de sang. Il faut encore attendre.

En attendant, un sapeur-pompier réplique et calme les frustrés : « Tous nos ambulances sont engagées sur le terrain. Nous sommes en train de coordonner pour qu’une ambulance viennent tout de suite. Nous avons même appelé au niveau du Samu. Mais eux, aussi, disent qu’aucune ambulance n’est disponible. Mais il ne tarderait pas d’envoyer une pour évacuer la victime. Maintenant il faut comprendre cette situation.»

La cause de l’accident découle d’un excès de vitesse du chauffeur de la voiture endommagée. Le conducteur du camion, lui, « n’a fait que constaté les dégâts.»  Adama Diop s’offusque : « Honnêtement je n’ai rien compris. Je roulais doucement. Et quand j’ai descendu du dos d’âne j’ai brutalement entendu un grand bruit. Je me suis garé et j’ai constaté les dégâts. C’est cette voiture 4X4 qui m’a violemment heurté. Pour le constat, j’attends encore ce qu’ils (les parents de la victime) vont me dire. Peut-être qu’on va attendre la police »

En attendant le constat d’usage, l’ambulance de Samu arrive, embarque la victime qui reçoit les premiers soins à l’intérieur. Le camionneur attend la police. Les parents du quinquagénaire victime de son excès de vitesse, ramassent ses affaires dans sa voiture. Eux, les badauds et les sapeurs prennent congé du lieu de l’accident en scrutant la survie de la victime.

 

Laisser un commentaire