RD Congo : l’opposition exige une présidentielle sans Kabila

RD Congo : l'opposition exige une présidentielle

L’opposition congolaise a déclaré lundi qu’elle ne boycotterait pas les élections prévues le 23 décembre en République démocratique du Congo, mais elle pose ses conditions, à commencer par la non-candidature du président Joseph Kabila.

Les élections en République démocratique du Congo doivent se faire « sans la machine à voter, sans la candidature du président (Joseph) Kabila et sans les 10 millions d’électeurs sans empreintes digitales inscrits sur les listes électorales », a affirmé, lundi 23 juillet, Ève Bazaïba, la porte-parole de Jean-Pierre Bemba, récemment acquitté par la Cour pénale internationale. Réunie le temps d’une déclaration commune, l’opposition a exigé des élections « libres, démocratiques et transparentes », qui doivent se tenir le 23 décembre

Laisser un commentaire