« Le rabat d’arrêt », dernier coup de chance de Khalifa Sall

"Le rabat d'arrêt", dernier

Texte alternatif de la bannière

Après le rejet du pourvoi en cassation de leur client, la réaction des avocats de Khalifa Sall n’a pas tardé. Ainsi la question de son éligibilité se pose. Malgré le revers, l’ancien maire de Dakar peut toujours être candidat à la présidentielle, indiquent ces avocats.

«Nous avons 2 lectures très importantes. La première c’est que la Cour suprême n’a pas fait application des dispositions de l’article 34 en privant M. Khalifa Sall de ses Droits civiques. Donc c’est une information très importante.

Cela veut dire que Khalifa Sall jouit de tous ses droits civiques et politiques, qu’il peut être candidat. La deuxième lecture c’est que la condamnation va subsister parce que l’arrêt a été rejeté.

Donc ce que nous avons à dire à l’opinion, c’est que nous allons introduire, dès que l’arrêt nous sera notifié, une procédure de rabat d’arrêt. Ce, pour annuler la décision de la Cour suprême qui rejette notre pourvoi et l’arrêt de condamnation prononcé injustement par la Cour d’appel de Dakar et par le tribunal correctionnel», a indiqué Me Seydou Diagne.

Laisser un commentaire