PSG : Neymar, le footballeur brésilien, est forfait au moins deux mois

Texte alternatif de la bannière

Deux solutions sont envisagées par le staff médical du PSG pour soigner la blessure au pied droit de Neymar. Soit une nouvelle opération, soit un protocole de consolidation. Il sera écarté au moins deux mois des terrains.

Reverra-t-on Neymar sous le maillot du PSG cette saison ? La question est d’ores et déjà posée alors que la blessure au pied droit du Brésilien occupe les sommités mondiales de la médecine appelées à son chevet. Comme nous le révélions dès dimanche, le n°10 parisien, touché contre Strasbourg mercredi dernier, souffre d’une fracture du cinquième métatarsien, l’os du petit orteil. Selon nos informations, c’est bien une rechute de la blessure survenue la saison dernière et qui avait obligé Neymar à se faire opérer le 3 mars 2018.

Nouvelle IRM dans les jours qui viennent

Le Brésilien se retrouve désormais face à un dilemme qui devra être tranché rapidement, après qu’il aura passé une nouvelle IRM. Deux options sont ainsi actuellement soupesées par le staff médical qui l’entoure. La première est une nouvelle opération identique à celle effectuée il y a moins d’un an. Elle implique la pose d’une nouvelle vis centro-médullaire. Sa durée d’indisponibilité serait alors de plus de trois mois. Sa saison avec le PSG serait ainsi terminée.

L’autre possibilité est un traitement plus léger afin de tenter d’accélérer la consolidation partielle de l’os de Neymar. Le protocole induit une nouvelle intervention pour injecter au niveau de sa blessure du plasma riche en plaquettes (PRP) et des cellules-souches. Cette solution réduit nettement le temps d’indisponibilité du joueur même si une période incompressible de deux mois est évoquée par le corps médical. Il raterait donc au moins les deux rendez-vous face à Manchester (le 12 février et le 6 mars) en Ligue des champions. Et en cas de difficulté durant sa convalescence, Neymar verrait alors la fin de la saison s’écrire en pointillé…

La famille préférerait l’injection à l’opération

Cette deuxième option est actuellement privilégiée par la sphère brésilienne, la famille du joueur comme Rodrigo Lasmar. Le docteur en charge de l’équipe nationale brésilienne, qui avait opéré Neymar la saison dernière, est actuellement à Paris. Il est en discussion avec le staff médical du PSG.

Le sélectionneur brésilien Tite, qui était passé rendre visite à Neymar ce week-end, s’est montré très prudent sur l’évolution à court terme de la blessure de sa star. Un enjeu majeur alors que le Brésil organise la prochaine Copa America (14 juin – 7 juillet).

Avec Leparisien

Laisser un commentaire