Procès de Khalifa Sall et Cie: En colère, le juge Lamotte recadre les avocats

Procès de Khalifa Sall et Cie#En colère,

C‘est lorsque la défense a pris la parole, par le biais de Me Moustapha Ndoye pour interroger les prévenus, que le juge Malick Lamotte l’a stoppé net pour montrer son désaccord sur la manière avec laquelle les avocats des deux parties posent leurs questions aux prévenus, parce que foulant du pied les règles établies en ce sens.

«On commente des questions à poser aux prévenus. Il faut les poser directement. On fait tout ce qui est interdit par loi, cela est valable pour la défense que pour la partie civile. Cela ne peut pas continuer, on va discuter de tout cela…», a déclaré le juge Malick Lamotte, à l’endroit de tous les avocats qui interviennent dans le procès de la caisse d’avance de la Mairie de Dakar.
Effectivement, d’un moment à un autre, le juge Lamotte n’a cessé depuis le début du procès, de recadrer des avocats, soit par leur intervention brusque sans avoir la parole, soit par leurs faits et gestes.

Laisser un commentaire