Présidentielle 2019 : « Il n’y a pas de fichier et je l’ai toujours dit » Pr Issa Sall

Présidentielle 2019

Texte alternatif de la bannière

Le Conseil constitutionnel ne donne aucune chance à certains candidats de voir leurs dossiers passer. Du moins, c’est ce qu’a annoncé le leader du PUR, le Pr Issa Sall, lors d’un meeting tenu à Thiès.

«Il n’y a pas de fichier et je l’ai toujours dit. Parce qu’un fichier suppose l’intégration de la carte électorale. On a donné au Conseil constitutionnel un fichier qu’ils ont utilisé pour invalider l’essentiel des candidats. Sur 27 candidats, il n’y a que 3 ou 4 candidats qui ont des parrains validés », affirme-t-il.

Le leader du PUR poursuit : «ce qui se passe, c’est que quelqu’un qui est inscrit à Thiès, s’il demande à voter à Saint-Louis, c’est son droit. Mais la  carte qu’il va recevoir sera domicilié à Thiès. Et dans le fichier qui est à la disposition du Conseil Constitutionnel, il sera marqué Saint-Louis, ce qui rend invalide de facto le parrainage de ce dernier», rapporte pressafrik.com.

Laisser un commentaire