Présidentielle 2019: Le juge El’hadji Ibrahima Dème a jeté l’éponge mais….

Le juge El’hadji Ibrahima Dème a jeté l’éponge. Contrairement à sa volonté largement exprimée de briguer le suffrage universel, le juge qui avait défrayé la chronique en claquant la porte de la magistrature s’est résigné à être parmi les spectateurs de la future présidentielle.

A en croire des informations obtenues par Kewoulo auprès de l’ancien magistrat,  “les conditions n’ont pas  été réunies pour déposer (leur) candidature“. En terme clair, conscient qu’il ne peut pas dépasser la phase des parrainages et que le pays tout entier est, désormais, suspendu à la décision du conseil constitutionnel de qui doit, ce 26 décembre,  déclarer clos les dépôts de candidature, Ibrahima Dème a reconnu son échec.

Pour lui, ce sera la fin de l’aventure présidentielle. Mais pas celle d’une farouche opposition au régime de Macky Sall. Même s’il n’a pas encore décidé de prendre publiquement la parole, tout indique que l’ancien juge va rejoindre un des candidats à la présidentielle et négocier un bonne position lui permettant de faire valoir ses idées et projets pour le Sénégal qu’il voulait voir naitre.

Pour rappel, révolté par des choses peu orthoxes qui se font dans le système judiciaire, le juge Ibrahima Dème avait claqué la porte de la magistrature. Alors que le pays tout entier se posait des questions sur la destination de ce “juge rouge”, Ibrahima Dème a dérouté son monde en annonçant son intention d’investir le champ politique. Depuis, il a adopté le calendrier et la robe vestimentaire des politiciens et s’apprêtait à remplacer Macky Sall. Désormais, il va devoir changer d’objectif en revoyant ses ambitions à la baisse.

Laisser un commentaire