Port autonome de Dakar: Le départ du DG Ababacar Sadikh Bèye réclamé par le personnel

Port

Texte alternatif de la bannière

C’est du « je t’aime, moi non plus » entre le Directeur général du port autonome de Dakar (Pad) et son personnel. Selon Libération, le personnel du Pad dénonce « une gestion nébuleuse et catastrophique du port » et réclame le départ du successeur de Cheikh Kanté.

Ababacar Sadikh Bèye est accusé, écrit le journal, d’avoir octroyé un marché de cartographie du Port à l’Agence nationale de la statistique et de la démographie qu’il dirigeait mais aussi « la location d’un immeuble non fonctionnel à hauteur de 45 millions de Fcfa par mois depuis plus d’un an« , en plus du recrutement de sa clientèle politique en complicité avec son staff au détriment des temporaires« .

Le personnel ne s’est pas arrêté là. Il pointe encore du doigt M. Bèye d’avoir confié la gestion de la Fondation du Pad à son ami Mamadou Seck, « au détriment des travailleurs du Port« .
La colère du personnel a touché son summum, lit-on, lorsque son Dg qui s’est déjà « mis à dos une partie du Conseil d’Administration« , a supprimé des droits et acquis des travailleurs, notamment l’annulation de la dotation en lait des nourrissons, l’annulation des primes et la diminution du budget alloué à la formation du personnel.

Laisser un commentaire