Politique: Mariama Mbaye en veut à Ababacar Sadick Bèye du Port autonome de Dakar

Politique: Mariama Mbaye

En conférence de presse dans l’après-midi de ce mercredi 07 novembre, la Génération Sénégal Emergent est très remontée contre le Dg du port autonome de Dakar à savoir M. Aboubacar Sadikh Bèye. En effet, selon la coordonnatrice du mouvement Mariama Mbaye, Aboubacar Sadikh s’est approprié le mouvement dans le but de « chercher une assise politique », qui selon la coordonnatrice demande de « bonnes bases en politique ».

Lancée depuis le 24 février dernier, le mouvement Génération Sénégal Emergent (GSE) est un rassemblement de jeunes qui se sont engagés aux côtés du président Macky Sall dans le but de le soutenir dans sa politique de l’émergence. Et surtout le faire triompher au soir du 24 février 2019. Dans le but d’obtenir une assise politique et gagner la confiance totale du chef de l’Etat pour la bataille politique et le triomphe au soir du 24 février 2019. Mais ce projet qui est l’oeuvre de Mariama Mbaye est l’objet de la convoitise de M. Aboubacar Sadikh Bèye; le directeur général du port autonome de Dakar. A en croire la plaignante qui a appelé à une conférence de presse, M. Bèye a voulu s’approprier son mouvement, la GSE. A en croire la conférencière, elle a interpellé à plusieurs reprises, le Dg du port. Mais, ce dernier n’a pas voulu entendre raison et continue de lui tenir tête.

« Or pour obtenir une assise politique, selon Mariama Mbaye, il faut avoir de bonnes bases en politique ».  Pour la coordinatrice de ce mouvement objet de convoitises, « on ne peut pas du jour au lendemain sauter de quelque chose, pour aller à quelque chose sans pour autant passer par quelque chose« . Alors pour éteindre ce début d’incendie qui mine la cohésion  entre Mariama Mbaye et son patron au port, Aboubacar Sadikh Bèye, la coordonnatrice de la GSE aimerait que le président Macky Sall intervienne. Parce que, au de-là de la personne de Mariama et de ses camarades, « c’est la création de tous les jeunes qui est ainsi menacée par des barons qui pensent être dans leur bon droit n’hésiteraient pas à accaparer de l’oeuvre des jeunes. »

 

Laisser un commentaire