« Plan Dash » et « filles faciles » de Dakar : Rebondissement dans l’affaire

Du nouveau dans l’affaire dite « Dash Plan », relative à une liste de centaines de jeunes filles de Dakar dont les numéros de téléphones, photos et adresses été partagés sur les réseaux sociaux dont WhatsApp.

De cinq, le nombre de personnes arrêtées est passé à 10 dont l’auteur principal Mamadou G. Alias «Kania », serveur dans un restaurant sis à Sacré-Cœur. L’enquête de la Divisions spéciale de lutte contre la cybercriminalité a permis de remonté aux administrateurs et les membres actifs du groupe dénommé « Dash Plan », renseigne Libération.
Lequel signale qu’ils ont été déférés au parquet hier pour collecte déloyale de données à caractère personnel, diffusion de ces mêmes données à travers internet, atteinte à l’image et à la dignité. Compte tenu de la gravité des faits, le ministère public a décidé une information judiciaire, ajoute le journal.

Laisser un commentaire