Paul kagamé : « C’est ridicule que l’UA ait dû dépendre des donateurs étrangers »

Paul kagamé : "C'est ridicule que l'UA

Depuis sa création en 1960, l’union africaine a toujours bénéficié de l’aide des étrangers dans son processus de fonctionnement. Alors que cette organisation panafricaine regroupe les pays du continent dont la plupart sont pauvres, voilà que le président rwandais Paul Kagamé a initié une nouvelle méthode de financement de ladite organisation afin de ne plus dépendre des étrangers.

Pour faire passer cette méthode et mettre fin à la dépendance qui a duré des décennies, Paul Kagamé instaure le versement de cotisations par les pays membres. Cette politique se justifie par la volonté de donner plus de poids décisionnel aux pays, selon le site afrik.com.

« L’UA est un organisme régional panafricain censé servir et répondre aux besoins des Africains. Donc normalement, il devrait être financé par les pays africains. Il est plutôt regrettable, voire ridicule, qu’au fil des ans, l’UA ait dû dépendre de donateurs étrangers pour ses propres activités.

Je me souviens qu’au début, dans les années 1960, au moment de sa création (en tant qu’Organisation de l’unité africaine OUA), il était uniquement financé par les quelques pays africains existants.

Je pense qu’il est très bon de revenir au statu quo – en d’autres termes, les pays africains devraient financer l’Union africaine et ne pas attendre de donateurs extérieurs aux pays africains, car les Africains ont des problèmes particuliers à résoudre et c’est une démonstration de leur engagement à assurer le fonctionnement efficace de l’UA », affirme le Dr Garba Kare, sociologue politique nigérian.

Laisser un commentaire