Nécrologie : Adja Dior Diop, patronne de Arafat n’est plus

Nécrologie

Adja Dior Diop, patronne de Arafat et de Rasef, a tiré sa révérence, ce mercredi à Tunis où elle se soignait. Adja Dior Diop a parcouru le monde. Elle est entrée dans les affaires, Import-export, avec la bénédiction de son défunt marabout et non moins oncle, Serigne Mbacké Sokhna Lô.

Entre temps, la femme d’affaires a créé l’association Arafat, une organisation de plusieurs milliers de personnes qui s’active, annuellement, dans le tirage des billets pour les Lieux Saints de l’Islam au profit de ses membres.

Elle est aussi fondatrice du Rasef (Réseau africain pour le soutien à l’entrepreneuriat féminin) qu’elle a dirigé jusqu’en juillet 2018 avant de céder le témoin à Ndèye Sy Lô

Kewoulo présente à la famille éplorée ses sincères condoléances…

1 COMMENTAIRE

  1. Innalilahi wa Inna illeykhi rajikhone ! Elle nous a recues une veille de conférence religieuse avec simplicité, humilité et une telle gentillesse que cela m’a marqué depuis. Que Dieu l’accueille dans son paradis éternel. C’était une femme exceptionnelle.

Laisser un commentaire