Me Madické Niang : « Macky a trahi Sérigne Touba »

Me Madické Niang

Ce discours déroulé, samedi à Mbacké, restera sans doute pour longtemps gravé dans les mémoires. Me Madické Niang, comme on ne l’a jamais vu, s’est  comme jamais, attaqué au Président et à son premier ministre. Au cours d’un meeting l’ancien ministre de Wade a démarré son cinglant réquisitoire par marteler que « le Président Macky Sall a trahi Serigne Touba pour n’avoir fait que du saupoudrage depuis qu’il est à la tête du Sénégal ».

Le candidat déclaré à la présidentielle dont le dossier de parrainage vient d’être validé par le Conseil Constitutionnel se voudra intraitable. « Cette autoroute n’est pas faite pour Touba.  Elle est commerciale. Il ne lui colle le nom de Ila’a Touba que lorsqu’il est à Touba. Ailleurs, il parle de nouvelle autoroute. Il n’a rien fait pour la cité. Que les journalistes m’accompagnent faire un tour et vous verrez qu’il ne s’agit que d’une communication vide car les populations de Touba continuent d’être confrontées à des problèmes d’eau aigus et à diverses autres difficultés. C’est cela la vérité! »

Loin de fléchir,  Madické Niang de poursuivre. « Macky est ses inconditionnels n’ont pas de vision. Je suis quelqu’un qui a tout donné à Cheikh Ahmadou Bamba. Je ne me suis pas réveillé pour dire que je veux diriger ce pays. C’est une ambition mûrement réfléchie. Je veux gouverner autrement. Le Sénégal vit des difficultés énormes du fait de l’incompétence du régime en place. Les jeunes affrontent la mer et y laissent la vie. Le sort des femmes est aussi largement déplorable. Je suis la solution. Je suis la solution pour les libéraux. Je demande à tous les frères libéraux de venir se joindre à moi. L’héritage de Me Abdoulaye Wade doit être réservé. Que tous ceux dont les parrainages ont été rejetés, qu’ils viennent me’lrrter main forte« .

Et comme s’il lui était interdit de boucler  son discours sans répondre au Premier ministre, Me Madické ( qui semble lui accorder beaucoup de respect ) l’invitera à ne pas s’aventurer dans certains détails. « Au Premier ministre, je lui dis que sa stature ne lui permet pas de verser dans certaines déclarations.  Abdoulaye Wade fait partie de ceux qui ont inventé le libéralisme social. Nous ne sommes pas sauvages et nous ne sentons pas concernés par sa déclaration. Un libéral qui a été formé par Wade ne saurait être sauvage. Cet homme fut exceptionnel à tous les niveaux. »

Avant de conlure, il a tenu à remercier les populations de Mbacké et Touba de lui avoir renouveler sa confiance en ces termes : « En 45 jours, Touba m’a donné 156.000 parrains. Tout le monde disait que ma candidature était tardive. J’ai gagné parce que Mbacké et Touba sont avec moi« .

LAISSER UN COMMENTAIRE