Macky sall sur les projets du pole urbain de diamniadio:Rufisque sera un pole de compétitivité dynamique.

    Macky sall sur les projets

    Le président de la République, Macky Sall, est convaincu que le département de Rufisque va jouer un grand rôle dans le pays. Ceci au vu des projets structurants initiés dans le Pôle urbain de Diamniadio. A l’occasion de l’ouverture du premier forum international de Rufisque, hier, il a exhorté les élus à concevoir une stratégie cohérente pour tirer profit de ces projets.

    Rufisque est un département sur lequel, il faudra compter dans les prochaines années. A cause notamment des nombreux projets entrepris dans la localité par l’Etat à travers le Plan Sénégal émergent. Et pour le chef de l’Etat, Macky Sall, ce département situé à une trentaine de kilomètres de Dakar est « le principal bénéficiaire » du Plan Sénégal émergent, avec la construction d’infrastructures de qualité dont le Pôle urbain de Diamniadio, le parc industriel, le port minéralier de Sendou-Bargny, le port commercial de Ndayane, la Cité du savoir etc. « Le département sera assurément un pôle de compétitivité dynamique pour notre pays », a dit le président Macky Sall, hier, à l’ouverture du premier forum international du département de Rufisque.

    En perspective de cet avenir prometteur pour Rufisque, le chef de l’Etat a salué l’organisation d’une telle rencontre qui sera, selon lui, « un véritable espace de marketing territorial ».

    Toutefois, il a invité l’ensemble des élus du département, les acteurs du développement et les potentiels investisseurs, à élaborer « une stratégie cohérente » fondée sur la coopération décentralisée ainsi qu’à établir un partenariat entre acteurs du territoire porteurs de projets structurants pouvant offrir des opportunités de croissance et d’emplois et une visibilité internationale de Rufisque.

    Forum Eco Rufisque 3Pour Souleymane Ndoye, président du Conseil départemental de Rufisque, le forum va permettre aux élus, de « jeter les bases d’un développement territorial cohérent », en vue de satisfaire les attentes pressantes des populations en termes d’emploi, de formation, de renforcement des capacités, de culture de l’entrepreneuriat. Ce sera également, selon lui, une occasion d’analyser les effets enregistrés autour du pôle urbain, d’appréhender le rôle des collectivités locales au sein d’un aménagement aussi important. « Il s’agit, en plus, d’identifier les stratégies propres à développer le département et à garantir son dynamisme et son attractivité », a laissé entendre M. Ndoye. Selon Gorgui Ciss, le président de la Cellule de coordination du forum de Rufisque, l’ambition du département de Rufisque, à travers ses douze communes et la ville de Rufisque, c’est de fédérer tous les acteurs locaux et même internationaux autour d’une stratégie collective de développement de nos territoires. Cette synergie territoriale est d’autant plus importante que, selon Gorgui Ciss, une ville nouvelle est en train de naître dans le département et les partenariats stratégiques se multiplient entre investisseurs, entrepreneurs locaux et internationaux qui s’engagent autour des programmes à réaliser.

    Les attentes sont donc nombreuses à travers ce forum et les objectifs multiples. Avec notamment la confrontation des idées et des pratiques, la prise en compte des innovations et les échanges autour des principaux enjeux du département à savoir l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’éducation, le logement, le développement touristique, la gestion des déchets. Aussi, au terme de ce forum, les élus envisagent de définir des champs d’intervention stratégique visant à assurer la prospérité du département dans les 6 prochaines années.

    Maguette NDONG

    INFRASTRUCTURES : UNE ANNEXE DU PALAIS PRÉSIDENTIEL BIENTÔT À DIAMNIADIO
    Le chef de l’Etat envisage de construire une annexe du Palais de la République dans le Pôle urbain de Diamniadio. Il a fait l’annonce, hier, à Diamniadio, lors de la cérémonie d’ouverture du premier forum international de Rufisque. Il estime d’ailleurs que le Palais de l’Avenue Léopold Sédar Senghor est « un héritage colonial » et il compte laisser un autre édifice qui fera office de palais présidentiel. Car, selon lui, « nous devons laisser une trace à l’avenir».

    M. NDONG

    Laisser un commentaire