Maagal 2017: Mme Nata Samb Mbacké magnifie le soutien du gouvernement à la réussite du 18 Safar

Maagal 2017: Mme Nata Samb Mbacké magnifie le soutien du gouvernement

0

Venue accomplir son devoir en tant que disciple de Serigne Touba, Madame Nata Samb Mbacké, l’administrateur du Faise a salué les efforts fournis par le gouvernement du Sénégal pour la 123ème édition du Magal de Touba. Selon elle l’édition de cette année est différentes de celles précédentes.

La présence du ministre de la femme a été marquée par une visite de courtoisie dans les concessions des femmes issues de la famille de Serigne Touba. A en croire Madame Mbacké, cette dernière a même élaboré son plan de travail dans son ministère. « Au moment de ses visites de proximité elle a fait des dons de matériel. Nous pouvons dire que c’est une première à Touba » a soutenu Madame Mbacké. Chose que Serigne Basse Abdou Khadre a magnifié.

En outre, elle précise qu’à la veille des 18 Safar, le Président Sall a passé deux jours dans cette ville sainte. Durant son séjour à Touba, il n’a pas fermé l’œil pour car il recevait des visiteurs tels que les politiciens, ainsi que des citoyens.

Satisfaite des changements qui ont été faits dans cette ville du fondateur du mouridisme, Nata Samb Mbacké a déclare à qui voudrait l’entendre : « Touba n’a pas de problème avec ce gouvernement. Touba n’a pas de problème avec le président de la République. Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. Qu’ils sachent que la population est en phase avec ce que le président veut faire et cela contribue à l’émergence du pays « .

En effet, l’Etat du Sénégal a réfectionné tous les quartiers de Touba. Les populations ont manifesté leur fierté a fait savoir l’administrateur du Faise avant de poursuivre: «  le président Macky Sall a également offert des machines de dialyse dans les hôpitaux. Deux mois avant le magal, tout le monde se souciait du problème d’eau mais grâce à Dieu tout s’est bien passé car on a installé un forage d’une valeur de 50 millions de nos francs. Pour l’autoroute Ila Touba, beaucoup de personnes n’y croyait pas car a en croire bon nombre de citoyens, l’argent il n’y avait pas d’argent pour ce projet. Aujourd’hui nous voyons que l’autoroute existe belle et bien ». Pour terminer, Madame Mbacké incite la population à se mettre au travail et à parler peu.

Laisser un commentaire