Louga : un berger fracasse la tête de son cousin avec un pilon

Louga : un berger

Pour une banale histoire de délimitation de zone de pâturage, le berger du nom de D. Diouf a fracassé la tête de son cousin à l’aide d’un pilon. La victime du nom de H. Sow, est entre la vie et la mort, à l’hôpital « Dalal Xel » de Thiès. Selon le quotidien l’Obs.

Domicilié à Ndam, dans la commune de Nguidilé dans la région de Louga, D. Diouf est sûrement entrain de prier, au fond de sa céllule carcérale, pour que son cousin ne meurt pas. En effet, il a fracassé la tête de son cousin avec un gros pilon.

Selon des sources très proches de la famille, les faits remontent à la semaine dernière, l’histoire a eu lieu dans l’après-midi du mercredi dans la brousse de Ndam aux environs de 18 heures.

les deux hommes se sont rencontrés avec chacun à la tête de son troupeau avant de se serrer la main et dont les bêtes se sont mélangées. Ainsi, les choses sont allées du tac au tac. Diouf a sommé son cousin de quitter les lieux avec ses animaux soutenant être dans sa zone de pâturage. La réponse ne s’est faite pas attendre.

Puis ils ont échangé des propos houleux et après ils se sont lancés dans le combat. C’est ainsi que Diouf s’est armé d’un pilon et a frappé son cousin sur la tête. Vu la violence du coup, Sow s’affale et reste inerte baignant dans une marre de sang.

le croyant mort, Diouf a pris la fuite. Informés, les parents de la victime organisent les secours et l’évacuent à l’hôpital régional de Louga où une Itt de 45 jours a été attestée. Vu la complexité de la blessure, la blouse blanche évacue le patient à « Dalal Xel » de thiès.

Arrêté par les hommes en bleus de la brigade mixte de Louga, le suspect reconnaît les faits et s’excuse. Poursuivi pour coup et blessures volontaires et ayant entraîné une Itt de 45 jours, il a été déféré au parquet et placé sous mandat de dépôt ce vendredi

Laisser un commentaire