Khalifa Sall en appel : Échanges houleux entre Me Mbaye Sène et le juge Demba Kandji

Un vif échange a opposé ce mardi, à l’ouverture du procès en appel de Khalifa Sal et Cie, l’un des avocats de la défense, Me Mbaye Sène, et le président de la Cour d’appel de Dakar, Demba  Kandji.

Tout est parti des observations de Me Mbaye Sène pour demander le renvoi de l’affaire. Il dit : « Il faut que les procédures soient respectées. Votre cour a dans son rôle des affaires qui dorment dans les tiroirs depuis plus de deux ans et qui ne sont pas encore jugés… »

Me Sène n’eut pas le temps de terminer sa phrase. Le juge le coupe et lance : « Voilà un débat que je n’autorise. Il ne faut pas déplacer le débat. Ce que la Cour a comme anciennes affaires ne me concerne pas. Cela ne m’engage pas. Adressez-vous plutôt au procureur. »

Demba Kandji ne s’est pas limité à ce recadrage. Il ajoute : « Mon prétoire ne se prête pas à ce jeu. Le débat politicien ne m’engage pas. Je ne permettrais pas qu’on prenne la Cour comme un guignol. Je ne saisis pas votre discours. »

L’avocat de répliquer : « Vous ne saisissez pas mon discours parce que vous ne voulez pas le saisir. Je ne suis pas non  plus un politicien. Je suis un avocat de la défense et je défends des intérêts. »

Me Mbaye Sène juge inopportun que la cour parle d’audience spéciale pour le procès en appel de Khalifa Sall alors que le dossier n’est pas retenu. Le président de la Cour d’appel ignore ces observations et renvoie l’affaire en audience spéciale pour le 9 juillet prochain.

Laisser un commentaire