Dakar : Interdiction de feux d’artifices, les menaces terroristes mises en causes

Dakar

Texte alternatif de la bannière

Après une sempiternelle menace terroriste ou supposée comme telle, entretenue par le Pouvoir avec des alertes en fin d’année, les Dakarois ont retrouvé la quiétude, après les Arrêtés ministériels de 2016 et 2017.

 

Les dispositifs de sécurité, pris, ont bizarrement disparu, comme si ces “menaces” n’ont jamais existé. Autre bizarrerie selon Source A : les Ambassades françaises et américaines, qui avaient l’habitude de se montrer volubiles au sujet de supposées menaces et qui se fondaient, à-tout-va,  de mises en garde contre leurs citoyens établis à Dakar, se sont, curieusement, tués, à la veille du 24 décembre 2018.

Laisser un commentaire